Le Bardo Thödol

Le Bardo Thödol

Crédits (photographie) | © 2020 - Thousand-Armed Chenresi, a Cosmic Form of the Bodhisattva - XIVème siècle (domaine public). Met Museum.

Le Bardo Thödol, (promoncez bar do thos grol) signifie La libération par l'écoute dans les états intermédiaires. Il fut hélas traduit et publié par Walter Evans-Wentz sous le titre trompeur, le Livre tibétain des morts.

Le Bardo Thödol est un guide... comme le guide Michelin en France. Ce raccourci peut vous paraître étrange, voire ironique, mais les Tibétains ont une approche très pragmatique de la mort. C'est l'étude du Bardo Thödol par le Bouddhiste durant sa vie ou la récitation au mourant par un Lama confirmé ou un simple pratiquant suffisamment connaisseur, qui permet de comprendre toutes les différentes étapes qui se succèdent pendant la mort, après celle-ci et pendant le processus de réincarnation. Ce dernier intervient dans le cas où il n'y pas eu libération illuminée et spontanée du Bouddha qui sommeille en nous.

Suite réservée aux abonné(e)s
C'est gratuit !

Partagez cet article sur...